Comparatif des meilleures cryptomonnaies en 2018

Les crypto-monnaies affolent les marchés et se tradent de plus en plus. Cela demeure pourtant un concept encore très flou pour l’immense majorité des consommateurs. Cette économie parallèle semble pourtant être une valeur sûre, et est particulièrement prometteuse. Bien évidemment, il y a de nombreuses monnaies numériques qui ont déjà vu le jour, certaines avec plus de succès de d’autres.

Ici je vous propose un tour d’horizon et un comparatif des crypto-monnaies les plus en vogue et les plus sérieuses. Je vous explique tout ce qu’il faut savoir sur la monnaie virtuelle, et son avenir potentiel. Je vous explique également comment acheter des crypto-monnaies très facilement.

Mon top 10 des meilleures crypto-monnaies

Bitcoin (BTC)

bitcoin avis C’est la toute première monnaie virtuelle a fonctionner sur le principe de BlockChain et de Peer-to-peer. Elle est disponible sur le marché depuis début janvier 2009, et c’est sans aucun doute la crypto-monnaie la plus utilisée dans le monde. Elle est d’ailleurs 10 fois plus capitalisée que la seconde monnaie virtuelle, avec une capitalisation de 10 milliards de dollars. Cliquez ici pour lire notre dossier complet sur le Bitcoin.

Ethereum (ETH)

ethereum acheter C’est la seconde crypto-monnaie la plus capitalisée au monde. Sa blockchain à la particularité de pouvoir intégrer des contrats intelligents dans ses blocs, permettant de concevoir des tâches complètes entièrement automatisées. La monnaie d’Ethereum est l’Ether, et elle a été lancée en juillet 2015 par un tout jeune développeur. C’est sans aucun doute une monnaie d’avenir avec un système complet permettant énormément de choses. Cliquez ici pour lire notre dossier complet sur l’Ethereum.

LiteCoin (LTC)

litecoin achatIl s’agit de la quatrième monnaie digitale la plus capitalisée. Cette Crypto-monnaie a été lancée en octobre 2011 par Charles Lee. C’est un clone du Bitcoin, mais avec quelques retouches qui permettent des transactions bien plus rapides. Le protocole est différent, ce qui laisse dire à certains experts qu’il s’agit de la crypto-monnaie parfaite. Reste à savoir désormais si elle connaîtra la même explosion que le Bitcoin, seul l’avenir nous le dire. Découvrez notre dossier complet sur le LiteCoin en cliquant ici. 

Ripple (XRP)

ripple avis C’est avant tout un protocole qui a été lancé en 2012 et qui est actuellement mis à l’essai pour assurer des transferts d’argent internationaux plus rapides et bien plus sécurisés, de manière presque gratuite. Ripple a pour vocation de remplacer Swift qui coûte cher et prend plusieurs jours à effectuer une transaction. Ripple, c’est également une crypto-monnaie, qui semble avoir une belle stabilité, et qui est actuellement la 3eme crypto-monnaie la plus capitalisée au monde. Cliquez ici pour découvrir notre dossier complet sur Ripple.

Dash (DASH)

dash avis Il s’agit d’une crypto-monnaie encore un peu méconnue, ou alors par les tout premiers aficionados de la monnaie numérique. Elle portait le nom de DarkCoin, et était la première crypto-monnaie anonyme. Aujourd’hui, Dash est une version améliorée qui possède une capitalisation supérieure au milliard de dollars. Son cours a clairement grimpé en 2017, suivant le Bitcoin de loin mais faisant tout de même quelques heureux. Pour en savoir plus sur le Dash, je vous propose de cliquer ici pour lire notre dossier détaillé.

Monero (XMR)

monero avisIl s’agit d’une monnaie numérique basée essentiellement sur l’anonymat, en utilisant un protocole CryptoNote qui rend les transactions absolument incontrôlable. C’est une BlockChain entièrement conçue de A à Z qui ne reprend pas le modèle Bitcoin comme la plupart des autres crypto-monnaies. De ce fait, le réseau est résistant à l’analyse de blockchain, il possède un PoW égalitaire et il n’y a pas possibilité de double dépense. Monero est considérée par beaucoup d’observateurs comme une crypto-monnaie avec beaucoup d’avenir. Cliquez ici pour lire le dossier complet.

Ethereum Classic (ETC)

ethereum classic Ethereum Classic est né à la suite d’un vol de plusieurs millions de dollars sur Ethereum. Après un vote, il y a eu une décision de faire un « hard fork », qui est une modification de la blockchain d’origine. Ceux qui étaient contre le « hard fork » ont décidé de continuer l’aventure avec la chaîne de blocs originelle, et donc l’Ethereum s’est divisé en deux familles qui n’ont désormais plus rien à voir l’une avec l’autre. Ethereum Classic n’est pas vraiment considéré comme une monnaie digitale d’avenir, mais elle promet qu’il n’y aura aucune modification de la blockchain. Voir le dossier complet en cliquant ici. 

MaidSafeCoin (MAID)

maidsafecoin avisDans le top 15 des capitalisations boursières, MaidSafeCoin est un projet ambitieux avec la création d’un nouveau réseau internet décentralisé et complètement autonome. Cette crypto-monnaie est jugée comme étant l’une des plus sûres, avec des transactions anonymes si on le souhaite, et une impossibilité pour des humains de contrôler ou de réguler quoi que ce soit. Le projet est porté par une équipe réputée et donc beaucoup d’investisseurs pensent que ce projet, et cette monnaie ont de l’avenir. Notre dossier complet sur MaidSafeCoin est disponible en cliquant ici.

NEM (XEM)

nem avis Il s’agit d’une crypto-monnaie fonctionnant avec un protocole blockchain similaire à la plupart des monnaies virtuelles, sauf que le réseau de nœuds servant à confirmer les transactions permet aussi l’échange de message cryptés ou la réservation de noms de domaine internet. Le nombre d’unités est fixé dés le départ, et on ne parle pas ici de minage mais de récolte. C’est une crypto-monnaie avec une capitalisation importante, qui laisse envisager une croissance importante du cours dans les années à venir. Voir notre dossier complet sur le NEM en cliquant ici. 

Augur (REP)

augur avis Augur fonctionne d’une manière assez différente, puisqu’il utilise le concept de blockchain pour organiser des prédictions sur le monde réel. Ainsi, n’importe quel utilisateur pour créer des prédictions ou parier sur différents événements. On peut par exemple miser sur la météo, les élections, ou bien sûr des compétitions sportives. Augur fonctionne sur la blockchain d’Ethereum, on mise donc en Ether, et on gagne des REP Augur que l’on peut ensuite échanger ou utiliser pour parier ou lancer des prédictions. Le marché des prédictions et des paris étant toujours en hausse, Augur pourrait bien connaître une ascension fulgurante. Notre dossier complet est à lire ici.

Une crypto-monnaie, c’est quoi ?

La crypto-monnaie, ou monnaie numérique ou encore monnaie digitale, et une alternative 100 % virtuelle à notre monnaie habituelle. Contrairement à l’euro ou au dollar, elle n’est pas physiquement palpable, et on ne trouve pas de billets ou de pièces. Il s’agit d’une monnaie cryptée, que l’utilisateur peut utiliser sur internet grâce à son code de décryptage qui est généralement un mot de passe, mais qui peut-être aussi une empreinte digitale.

Quelques crypto-monnaies permettent de faire des achats, des virements, des transactions financières en tout genre et très souvent du stockage de valeur. On peut échanger nos crypto-monnaies contre des biens ou des services, et surtout de l’argent « réel » (euros, dollars, etc.)

La force des cryptomonnaies est qu’elles fonctionnent de manière décentralisée, et qu’elles échappent alors à toute régulation ou contrôle des gouvernements ou des institutions bancaires. L’argument des aficionados des monnaies numériques est toujours le même : Les banques et les États veulent tout contrôler pour mieux taxer, et les monnaies virtuelles permettent de s’échapper de ce système inéquitable.

Comment ça marche ?

Toutes les informations qui concernent les transactions d’une cryptomonnaie, sont conservées dans le réseau, au sein de la blockchain. Il s’agit d’un livre virtuel où s’inscrive progressivement les informations par page, que l’on nomme généralement « bloc ». Ce réseau sert en réalité de banque centrale, mais il n’est pas centralisé.

La blockchain répertorie toutes les transactions dans un grand livre de compte qu’on appelle le « livre blanc », qui peut être ouvert et consulté par tous les utilisateurs de la monnaie virtuelle. Selon les monnaies, on pourra avoir une transparence totale, comme avec le Bitcoin, ou au contraire une opacité totale comme avec Monero.

Le système est parfaitement sécurisé grâce aux technologies de cryptographie qui sont inviolables et infalsifiables. La seule façon de modifier la chaîne de blocs, c’est en ayant l’aval de l’ensemble des utilisateurs, ce qui est évidemment impossible.

La blockchain n’est pas gérée par des humains, mais par des logiciels « open source » qui sont répartis un peu partout sur l’ensemble de la planète. On parle de nœuds pour parler des ordinateurs qui gèrent l’information. Plus il y a de nœuds, et plus le système est sécurisé. Il est évidemment possible pour un pirate informatique d’attaquer un nœud, mais il sera impossible de viser tout le réseau. De ce fait, la sécurisation des données et de l’argent est optimale.

Le minage de cryptomonnaie

Pour inscrire les transactions dans la blockchain, il faut une certaine puissance de calcul, qui augmente au fil de l’évolution de la monnaie, afin de rendre la crypto-monnaie de plus en plus rare. On parle de minage. Concrètement, cela consiste à offrir de la puissance de calcul d’un ordinateur pour concevoir les fameux blocs.

Quand un bloc est terminé, il est analysé par l’ensemble du réseau qui le valide. Ce processus est uniquement le fait d’ordinateur qui passent plus ou moins de temps à résoudre des calculs complexes. Ces calculs sont de plus en plus difficiles au fur et à mesure que la cote de popularité de la monnaie augmente. Plus la cryptomonnaie est réputée et plus elle attire de mineurs, mais il faut alors du matériel de plus en plus performant pour miner efficacement.

Les particuliers peuvent miner des monnaies qui sont encore peu connues, ou bien se tourner vers des plateformes de minage pour prêter un peu de leur puissance de calcul et s’associer à d’autres mineurs. Bien sûr, comme tout travail mérite salaire les mineurs sont payés avec les monnaies qu’ils minent.

Pour certaines cryptomonnaies, on parle de récolte, notamment lorsqu’il y a un nombre d’unités limité, et enfin, quelques cryptomonaies se créaient d’elles-mêmes via des réseaux qui ne permettent pas le minage.

bitcoin avis

 

Bitcoin, le précurseur

En 2009, Satoshi Nakamoto sont personne ne connaît réellement l’identité, met au point le Bitcoin, qui est la première cryptomonnaie fonctionnant sur le système de la blockchain. Le système est génial, avec un réseau informatique peer-to-peer qui se passe sans problème du système bancaire et des marchés financiers. La sécurité des transactions avec les données infalsifiables séduit immédiatement, et le Bitcoin devient une monnaie intéressante et très rare.

Progressivement, le Bitcoin devient incontournable. On apprécie notamment de pouvoir faire des achats, des virements, ou tout autre transaction, sans avoir besoin de donner sa véritable identité ou son adresse.

Bien sûr, pour certains, ce manque de traçabilité et de cadre juridique est une aubaine, notamment pour les réseaux criminels qui voient ici une opportunité idéale de blanchir de l’argent. Malgré ça, de plus en plus de commerçants en ligne acceptent désormais le Bitcoin, notamment parce que cette monnaie permet d’effectuer ou de recevoir des paiements sans le moindre frais, ce qui est évidemment idéal pour tous les sites de vente en ligne. Habituellement, les entreprises doivent payer un petit pourcentage pour chaque opération bancaire. Ici, sans les banques, tout devient gratuit et c’est tout aussi simple.

2017 est l’année du Bitcoin ! Cette acceptation par les boutiques mais aussi par les gouvernements (qui n’ont pas d’autre choix), fait exploser le cours du Bitcoin. En Janvier 2017 il valait déjà 1000$, et au début du mois de décembre de la même année, son prix s’approchait des 20 000$ l’unité.

Jusqu’où ira le Bitcoin ? Personne ne sait vraiment. Certains spécialistes imaginent qu’il dépassera le million de dollars en 2020, alors que d’autres estiment que la monnaie n’est pas vraiment utilisable et qu’il s’agit d’une bulle qui va éclater bientôt.

Comment acheter des cryptomonnaies ?

Désormais les plateformes sont nombreuses pour acheter les cryptomonnaies les plus connues. Il suffit donc de se connecter à une plateforme d’échange comme CoinBase ou Kraken par exemple, de remplir le fichier d’inscription, de suivre les étapes de validation du compte, avec parfois l’envoi d’une photocopie d’une pièce d’identité, et il ne restera plus qu’à créditer votre compte en euros pour échanger avec des cryptomonnaies.

Si c’est très simple pour l’Ethereum ou encore le Bitcoin, c’est parfois un peu plus difficile pour le Monero, le Dash ou des monnaies virtuelles plus exotiques. Dans ce cas, il faut se tourner vers des plateformes qui possèdent de nombreuses devises comme Poloniex ou HitBTC qui ne permettent que l’échange de monnaie numérique. Il faudra donc arriver avec des Bitcoins ou des Litecoins obtenus sur une autre plateforme, et les échanger ensuite contre la cryptomonnaie de votre choix.

C’est réellement assez simple, et chaque site vous aiguille pas à pas pour vous permettre d’ouvrir votre compte et effectuer vos échanges le plus facilement du monde.

Une évolution technologique mais aussi financière

Après le Bitcoin de nombreuses autres cryptomonnaie ont vu le jour. Et il y a aujourd’hui plus de 1000 monnaies numériques différentes, certaines s’inspirant ou même clonant Bitcoin, et d’autres fonctionnant avec un protocole bien à elles.

Il faudra miser sur le bon cheval, mais la blockchain et la cryptographie permettent réellement la création d’actifs numériques qui ont une réelle valeur et qui ne peuvent pas être dupliqués. Certaines cryptomonnaies possèdent des services supplémentaires, avec un cryptage des données pour un anonymat total, ou bien la possibilité de miner des blocks beaucoup plus rapidement et ainsi d’effectuer des transactions presque instantanées.

Aujourd’hui, une véritable folie s’empare du monde de l’internet et il y a un engouement absolument incroyable pour les cryptomonnaies. On trouve plus de 6000 places de marché pour trader de la monnaie virtuelle, et la capitalisation globale de l’ensemble des cryptomonnaies dépasse les 165 milliards de dollars. C’est donc un marché énorme qui devrait potentiellement évoluer considérablement d’année en année.

Conclusion

Est-ce que les monnaies numériques finiront par remplacer les monnaies traditionnelles ? Difficile de donner une réponse. En effet, chacune à ses qualités et ses défauts. Le dollar par exemple à tendance à perdre de la valeur, tout comme l’euro, parce que les planches à billets travaillent lorsque c’est nécessaire.

La cryptomonnaie, à l’inverse, possède généralement un nombre d’unités limité, ce qui a pour effet de la rendre plus rare et donc d’augmenter son prix. Le Bitcoin par exemple, est émis à intervalles réguliers, mais la production est divisée par 2 tous les 4 ans, et en 2140, le protocole est conçu pour que le nombre maximal de Bitcoin soit atteint. La valeur est donc vouée à monter, ce qui en fait un très bon placement économique.

En revanche, comme on sait que cette monnaie virtuelle va sûrement augmenter, alors on ne la dépense pas et on la garde au chaud en attend que le cours soit très avantageux. De ce fait, si on ne dépense pas, alors l’économie s’arrête. C’est pour ça qu’on voit pour l’instant assez mal les cryptomonnaies remplacer les monnaies traditionnelles, d’autant plus que ces dernières sont ajustables selon le concept ou les objectifs politiques et sociétal, ce qui est évidemment très pratique. La crypto-monnaie ne répond qu’à la loi de l’offre et de la demande.

Quoi qu’il en soit, les cours et la capitalisation des monnaies numérique ne cessent de monter, et de plus en plus d’entreprises acceptent les Bitcoins, ce qui permet de populariser ce type de monnaie. S’il fallait une preuve de plus que la cryptomonnaie est un phénomène sérieux, il suffisait d’écouter la présidente du FMI, Christine Lagarde qui indiquait qu’à terme « les cryptomonnaies pourraient destituer le secteur bancaire et remettre en question les monnaies classiques ». Pour ceux qui avaient encore des doutes sur le sérieux de cette alternative… Il n’y a réellement plus d’excuses pour ne pas franchir le pas !