Acheter du Ripple : Tout savoir sur cette crypto-monnaie au protocole différent

Il y a les géants comme Bitcoin, et puis il y a les monnaies plus discrètes mais qui laissent envisager de belles promesses. Ripple fait pour l’instant partie de cette seconde catégorie. Depuis sa création, Ripple fait des vagues sur le marché de la crypto-monnaie et son protocole différent pourrait transformer à l’avenir les établissements bancaires.

Qu’est-ce que Ripple ? Comment acheter cette monnaie virtuelle ? A-t-elle réellement de l’avenir ? Je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur cette crypto-monnaie qui fait de plus en plus parler d’elle.

Ripple, qu’est-ce que c’est ?

Ripple est au départ une start-up Californienne basée à San Francisco. Elle a mis au point une monnaie virtuelle et surtout un système de paiement qui se rapproche du BlockChain de Bitcoin ou Litecoin, mais qui se montre encore un peu plus rapide. Il marche de la même façon qu’un système de paiement, un échange de devises et un réseau de remises. Il permet d’échanger les crypto-monnaies, les monnaies fiduciaires et les matières premières.

Ce protocole de paiement intéresse beaucoup les banques grâce à sa sécurité et surtout sa vitesse, et certains n’hésitent pas à dire qu’il remplacera le protocole Switch d’ici quelques années. Des dizaines d’établissements bancaires à travers le monde sont d’ailleurs en train d’essayer ce nouveau système de transfert de monnaies.

Ripple, c’est aussi et surtout, une monnaie virtuelle, qui en terme de capitalisation se place en troisième position, derrière Ethereum et bien sûr Bitcoin. La monnaie fonctionne de manière autonome, avec une chaîne de blocs similaire à peu de choses prés à ce que propose les crypto-monnaies concurrentes.

Le Ripple fonctionne alors sans aucun contrôle d’un quelconque organisme financier. Il s’agit d’une monnaie décentralisé qui ne dépend pas d’un État, et qui ne possède donc ni billet et ni pièce. De cette manière, les utilisateurs sont complètement libérés du système bancaire traditionnel, et la monnaie ne connaît pas de risque de dévaluation volontaire.

En revanche, comme pour toutes les crypto-monnaies, les variations du Ripple peuvent être importantes. Cette variabilité du taux de change est uniquement due à l’offre et à la demande. Si on achète et que l’on revend au bon moment, on peut ainsi gagner beaucoup d’argent très rapidement, dans un laps de temps de quelques heures seulement parfois.

ripple monnaie virtuelle

 

La BlockChain sécurise les transactions

Lorsqu’on entend que les institutions financières ou les États n’ont pas leur mot à dire sur la gestion de cette monnaie ou sur les différentes transactions, on peut évidemment craindre pour la sécurité de notre argent. Il n’y a pourtant absolument aucune crainte à avoir, tant les systèmes mis en place sont complexes et parfaitement sécurisés. Le protocole Ripple se place d’ailleurs comme l’un des plus sûrs.

Toutes les données se retrouvent dans la BlockChain qui n’est pas centralisée, mais bien présente sur l’ensemble des ordinateurs des développeurs. Il n’y a donc aucun risque, même en cas de virus sur votre ordinateur de perdre votre argent, et même si le réseau Ripple semble centralisé, il ne l’est pas et ne craint donc pas non plus d’attaques sur un lieu précis.

Cette Technologie donne la possibilité de transmettre et de stocker des informations de manière transparente et très sécurisée. Il s’agit d’une base de données gigantesque qui gonfle progressivement, au rythme des transactions (les blocs) qui s’accumulent les unes aux autres. Dés qu’il y a une transaction avec du Ripple, alors il y a un encodage qui se met en place pour verrouiller complètement l’opération dans la BlockChain. Tout est ensuite contrôlable, mais pour modifier une transaction il faudrait que l’ensemble des chefs de « nœuds » du réseau, sans exception, donnent leur accord, ce qui n’est bien sûr aucunement possible.

On note toutefois qu’à la différence de Bitcoin, le réseau appartient à la société Ripple. Certains disent alors que ce n’est pas réellement une monnaie décentralisée, mais c’est pourtant complètement le cas, et elle fonctionne de manière autonome, sans que la compagnie Ripple ne puisse intervenir. L’algorithme est lancé et il suit son propre chemin selon les différents investissments effectués sur cette monnaie.

Une crypto-monnaie déflationniste

Tout le monde ne comprend pas vraiment le système de fonctionnement, ni les objectifs finaux de Ripple. Pour l’instant, Ripple a fixé un plafond de 100 milliards de XRP, ce qui rend cette monnaie beaucoup moins rare que le Bitcoin. Cependant, la plus grande partie n’a pas encore était mise sur le marché pour éviter l’hyperinflation.

Même si ce n’est pas simple, il faut réellement séparer la société Ripple de la monnaie Ripple, car les dirigeants ont d’ors et déjà exclu la possibilité de voir apparaître une autre crypto-monnaie qui serait basée sur un protocole identique.

En effet, Ripple est une monnaie virtuelle déflationniste. Le fonctionnement particulier laisse envisager à certains pessimistes que les fonds seraient illimités et gérés de façon centralisée, ce qui n’est évidemment pas le cas. Au contraire, le Ripple devrait progressivement être encore plus décentralisé que le Bitcoin, dans le stock est limité mais sans déflation possible du nombre de Bitcoin.

À l’inverse, une partie infime des Ripple « disparaissent » ou « brûlent » à chaque transaction. Le stock est alors progressivement réduit ce qui augmente forcément la valeur de l’unité. C’est l’exact opposé d’une inflation sur un stock illimité.

ripple acheter vendre

Comment acheter des Ripples ?

Les Ripples sont moins faciles d’accès que d’autres monnaies virtuelles. Toutes les plateformes d’échange ne la proposent pas encore, en tout cas pour l’instant. Le Ripple est listé sur Kraken, GateHub et Bitstamp, où il suffit de s’inscrire pour acheter nos premiers Ripples. Très bientôt, cette crypto-monnaie fera son apparition sur CoinBase, qui reste l’application parfaite pour les débutants, même si les frais de transaction sont un peu plus élevés qu’ailleurs.

Quelle que soit la plateforme, on vous demandera d’ouvrir une adresse qui servira de portefeuille, et vous pourrez alors échanger avec les autres monnaies virtuelles, ou bien retrouver des euros ou des dollars.

Pas de minage possible

Le Ripple, contrairement au Bitcoin ou au Litecoin, ne peut pas être miné par des utilisateurs en dehors du protocole Ripple. On parle d’un token « pré-miné », qui est directement injecté à l’algorithme par les développeurs de la société Ripple.

C’est un minage par consensus, où il n’est pas nécessaire d’avoir toutes les approbations des « nœuds » pour valider une opération. Ce système était critiqué au départ, notamment sur de potentielles failles de sécurité. Aujourd’hui pourtant, le protocole Ripple est considéré comme particulièrement fiable.

Les mineurs sont bien entendus déçu, puisqu’ils ne pourront pas générer de revenus de cette manière grâce à cette crypto-monnaie, mais c’est ce qui permet d’avoir un nombre de Ripple « brûlés » progressivement, et d’augmenter sur le long terme la valeur de l’unité.

L’avenir du Ripple

Plus les années passe, et plus le Ripple se positionne comme une crypto-monnaie solide sur laquelle il va falloir compter. Le protocole est particulièrement sécurisé, et même si le réseau est en partie centralisé, ce n’est pas le cas de la monnaie qui est parfaitement autonome. La rapidité des transactions est au-dessus de la moyenne, et on voit que de plus en plus de plateformes d’échange font la part belle à cette monnaie numérique.

En décembre 2017, Ripple commence clairement son ascension après de nombreux mois à stagner, et les spécialistes du trade annonce une montée en puissance dans les prochaines semaines. L’avenir proche de Ripple semble donc très lumineux, et il y a fort à parier qu’il sera au moins aussi étincelant sur le long terme.

Il s’agit bel et bien d’une monnaie virtuelle qui pourrait atteindre des records. On peut difficilement envisager une montée du taux de change aussi rapide que celle du Bitcoin ces dernières années, mais les plus patients auront très certainement une belle surprise. En travaillant avec le secteur bancaire, ce ne sera pas vraiment une alternative aux établissements financiers traditionnels, mais c’est un produit de spéculation qui devrait rendre heureux ceux qui auront tenté leur chance.