Ethereum : Tout savoir sur cette crypto-monnaie et ses contrats intelligents

Encore très méconnue il y a un peu plus d’un an, Ethereum est désormais la seconde crypto-monnaie derrière le Bitcoin. Elle s’achète ou se vend de la même façon, contre de l’argent réel ou contre d’autres monnaies virtuelles comme le Litecoin ou le Ripple, mais elle se démarque par ses Dapps et ses contrats intelligents.

Comment fonctionne cette monnaie virtuelle ? Est-elle solide ? Comment faire pour acheter ou pour vendre de l’Ethereum ? Je vous dis tout ce qu’il faut savoir !

Notre note
  • Utilisation
  • Simplicité d'achat ou de vente
  • Sécurisation des données
  • Promesse d'avenir
4.5

Résumé

L’Ethereum se démarque de la concurrence en proposant un service bien plus complet, comme la création de contrats intelligents et d’applications compatibles. L’Ether se comporte comme une monnaie spéculative, mais on ne pas ou très peu l’utiliser sur les sites de vente en ligne. L’avenir s’annonce en tout cas radieux pour cette crypto-monnaie, sur laquelle on ne peut que conseiller d’investir un peu.

L’Ethereum, qu’est-ce que c’est ?

L’idée débute en 2013, et elle est lancée par Vitalik Buterin, un informaticien russo-canadien alors seulement âgé de 19 ans à ce moment-là. Ethereum est lancée le 30 juillet 2015, et c’est en 2017 que cette monnaie virtuelle vient de connaître un engouement tout particulier, l’imposant comme la deuxième crypto-monnaie du marché en terme d’échange et de valeur.

Son fonctionnement est très inspiré du Bitcoin pour sa partie monétaire, mais le succès vient surtout du concept de contrat intelligent ou « smart contract » qui séduit de nombreux utilisateurs.

La devise de l’Ethereum se nomme Ether. Au départ, cette monnaie doit être utilisée comme un intermédiaire financier nécessaire au fonctionnement des « smart contracts », mais aujourd’hui, on l’utilise peut-être tout autant, voir même plus pour la spéculation, exactement comme le Bitcoin.

L’Ether est infini contrairement au Bitcoin, ce qui fait qu’il ne sera probablement jamais aussi cher que ce dernier, puisque moins rare, mais qu’il finira par obtenir une stabilité plus importante. Il y a une seconde devise chez Ethereum, qui se nomme « Gaz », et qui permet d’alimenter la création des Ethers, que l’on appelle « minage ». Chaque opération de calcul a donc un coût en Gaz.

Alors que le Bitcoin fonction à peu de choses prés comme une monnaie traditionnelle, en comptant le nombre de « pièces » dépensées afin de définir la quantité d’argent présente sur une même adresse, une transaction d’Ethers est plutôt similaire à une transaction bancaire.

ethereum acheter avis

 

Une BlockChain pour sécuriser l’ensemble des contrats

Comme pour la plupart des monnaies virtuelles, c’est une BlockChain qui sécurise les transactions. Il n’y a pas de contrôle des organismes financiers, mais cela permet de stocker les informations de manière transparente, avec une très bonne sécurité.

La force d’Ethereum, c’est qu’il permet de concevoir un nouveau bloc toutes les 15 secondes, contre 10 à 40 minutes pour le Bitcoin. Ainsi les transactions sont beaucoup plus rapides, ce qui est évidemment très intéressant lorsqu’on souhaite effectuer de nombreux contrats.

Les smart « contracts », l’élément central d’Ethereum

Il s’agit de programmes autonomes, qui une fois lancés, vont exécuter tout seul des conditions préalablement définies. Cela permet d’effectuer des transactions de manière automatique, et si les réglages sont bien effectués, alors on gagne du temps, de l’efficacité, et on sait que le contrat sera toujours exécuté comme on le souhaite.

Ces programmes vont permettre de surmonter de nombreux problèmes, d’aléa moral, mais surtout de réduire les frais d’arbitrage, d’exécution, de vérification, et également de fraude. Il y a de nombreuses applications possibles avec ces contrats, et ça marche notamment très bien pour les assurances. Une fois dans les BlockChain, les contrats ne peuvent pas être modifiés, et il n’y a donc aucun risque qu’ils ne soient pas respectés.

Dans le temps, on peut même imaginer que les smart contracts soient utilisés par les gouvernements, notamment pour gérer automatiquement les impôts ou les prestations sociales. Bref, c’est un outil d’avenir qui intéresse énormément de monde et qui fait le succès d’Ethereum.

Les Dapps : Applications décentralisées

L’autre force D’Ethereum ce sont les Dapps. Il est possible de créer des applications décentralisées peuvent permettre différentes utilisations, voici quelques exemples d’applications qui ont déjà vu le jour grâce au système et à la BlockChain d’Ethereum :

  • Transactive Grid : Ce logiciel permet à tout le monde de vendre et d’acheter des crédits d’énergie à ses voisins de façon pair-à-pair.
  • FileCoin : Il s’agit d’un service de stockage cloud décentralisé, où n’importe qui peut louer l’espace libre de son ordinateur à d’autres utilisateurs, ou inversement, d’acheter de l’espace de stockage.
  • Golem : Ne permet pas la location de stockage, mais de puissance de calcul de vos appareils. On peut choisir l’heure où on loue notre puissance informatique, la nuit par exemple, et elle sera utilisée pour différentes applications, comme des analyses Big Data.
  • UjoMusic : Plus ludique, cette application permet aux artistes de placer leurs morceaux sur la BlockChain, et de définir combien d’argent doit revenir à chaque contributeur du titre. Les droits d’auteur sont alors récoltés et reversés automatiquement, notamment par le biais de smart contracts.
  • etc.

ethereum avis acheter

 

Comment acheter des Ethers ?

Acheter des Ethers est réellement très simple. Il faut tout simplement se connecter à une plateforme spécialisée d’échange en ligne. Elles sont accessibles via votre ordinateur ou votre smartphone à l’aide des applications. Il y a de nombreuses plateformes disponibles, certaines plus efficaces et sérieuses que d’autres. Les plus connues et réputées sont entre autres, Bitfinex, Kraken ou bien CoinBase. Certaines sont plus complexes à utiliser que d’autres, mais les frais de transaction sont alors moins élevés. Plus c’est simple, et plus c’est cher !

L’avenir d’Ethereum

Pour beaucoup Ethereum est réellement un placement d’avenir. Le projet ne fait que débuter, et il doit encore s’améliorer notamment en terme de sécurité et de transaction à grande échelle. Il faut également que le système se simplifie pour que le grand-public y accède plus facilement.

Malgré tout, tout porte à croire que l’Ether va continuer sa progression dans les années à venir. Les développeurs sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la marge de progression et aux possibilités d’applications et de contrats intelligents que propose Ethereum. Les start-ups qui mettent au point des Dapps sont en ébullition et de nouveaux projets vont apparaître dans les années à venir. L’investissement est donc forcément très intéressant à l’heure actuelle, et même s’il n’y aura pas une explosion comme avec le Bitcoin, une explosion de la bulle est encore moins probable.