Acheter du Monero : Comment faire et faut-il le faire ?

Monero est une monnaie numérique qui s’axe clairement vers la vie privée et l’anonymat le plus complet. Ce serait donc une crypto-monnaie plus discrète pour les utilisateurs, et ainsi un complément parfait à BitcoinEthereum ou encore Litecoin

Le Monero est en constante augmentation depuis sa création et il ne semble pas y avoir de raison pour que ça ne continue pas ainsi pendant de nombreuses années. Qu’est-ce que Monero ? Comment acheter ? Cette monnaie virtuelle a-t-elle de l’avenir ?

Monero, c’est quoi ?

Monero a était mis au point par un petit groupe de développeurs passionnés par la Bitcoin. Ils souhaitaient concevoir une monnaie qui échappe complètement à la régulation, mais aussi à la surveillance des banques et des États. L’argument est le même que pour les autres crypto-monnaie : Les États veulent réduire l’usage de l’argent liquide pour imposer un système bancaire très contrôlé généralisé, et le Monero va permettre de continuer le libre commerce qui consiste à mener des transactions simplement de manière anonyme.

Dans ce type de scénario, les monnaies virtuelles deviennent alors un cash alternatif que les citoyens réticents au fichage financier systématique vont forcément apprécier. Monero propose alors un protocole cryptographique différent, qui fonctionne en peer-to-peer comme la plupart des crypto-monnaie, mais avec un système original sur lequel je reviendrai plus bas.

Le créateur décide de rester anonyme dés le lancement en 2014, et il est rapidement rejoint par une douzaine de développeurs très emballés par le projet. Toutefois, très rapidement, le créateur est jugé trop autoritaire et directif par le reste de l’équipe, qui l’évince et prend le contrôle collectivement.

Ce mini « coup d’état », permet immédiatement d’attirer des contributeurs qui vont aider à améliorer le réseau en créant des fonctionnalités nouvelles. Des donateurs privés et quelques sponsors rejoignent alors le projet. Aujourd’hui, on connaît 2 développeurs, Fluffy Pony, de son vrai nom Riccardo Spagni, un Sud-Africain, et David Latapie, un Français.

Ils expliquent que la monnaie est libre et que tout comme ils ont pris le Monero à son créateur, quelqu’un pourra leur reprendre. C’est donc réellement la monnaie d’une communauté et pas seulement de quelques hommes, et c’est ce qui attire de plus en plus de monde.

monero acheter avis

 

Une BlockChain ring signatures

À l’inverse de nombreuses crypto-monnaie, le Monero n’est pas un clone du Bitcoin, et il possède donc ses propres protocoles et particularités. Le but est de conserver un anonymat aussi complet que possible, ce qui n’existe pas réellement avec le Bitcoin, mais que l’on peut retrouver chez Dash par un autre procédé.

Avec Monero, chaque transaction opérée est fractionnée en plusieurs paiements. Par exemple pour 100 Moneros, il y aura 4 envois de 60, 20, 10 et 10 moneros, qui vont transiter par les comptes des autres utilisateurs qui ne remarquent absolument pas ce mouvement (on parle de paquets). Le système va également regrouper des « paquets » de même montant pendant un certain temps, pour brouiller au maximum les pistes. Bref, il devient impossible de remonter à un paiement et la transaction est donc complètement anonyme et même indétectable.

Il est également complètement impossible de connaître le contenu ou l’historique d’un portefeuille, à moins que son propriétaire nous donne une clé spéciale pour y accéder. Le système est très bien ficelé, et même des développeurs de chez Bitcoin ont félicité les créateurs de ce protocole qui assure beaucoup de sécurité et surtout de discrétion.

Des mineurs plus nombreux, du travail et des revenus partagés

Comme pour la plupart des crypto-monnaie, il est possible de miner du Monero. Le but consiste à regrouper des transactions de tous les utilisateurs pour les crypter sur la BlockChain. Ils sont alors rémunérés en Moneros selon le nombre de blocs qu’ils fabriquent. On parle de minage, puisque comme pour l’or, les ressources sont plus ou moins limitées.

Il y a ici aussi une différence avec le Bitcoin, puisque n’importe qui ou presque peut miner du Mineros avec son ordinateur. Il n’est pas nécessaire de posséder une puissance énorme, comme c’est le cas pour certaines machines conçues uniquement pour miner certaines monnaies numérique.s C’est donc un système plus démocratique et on voit ainsi apparaître des « pools » où se regroupent des mineurs pour combiner leurs puissances et ainsi faire des calculs plus efficaces qui permettent la création de plus de blocks.

monero acheter bitcoin

 

Comment acheter du Monero?

Acheter du Monero est un peu plus complexe que pour le Bitcoin ou le Litecoin par exemple. En effet, cette monnaie virtuelle ne s’échange pas encore partout, et donc il faut tout d’abord trouver les plateformes d’échange qui le permettent. La plus connue est Kraken, qui donne la possibilité d’échanger des euros directement contre des Mineros.

On trouve également Poloniex, qui est également une plateforme d’échange, mais qui ne permet des échanges qu’avec des crypto-monnaies. Il faut donc posséder des Bitcoins, des Ethereum ou autres pour pouvoir acheter des Mineros. Le taux de change est cela dit souvent meilleur, et les frais de transaction moins élevés. C’est donc sûrement le meilleur endroit pour acheter du Monero.

Su Poloniex, les vérifications sont moins nombreuses que sur Kraken. En revanche, vous devrez ouvrir un portefeuille Monero pour recevoir les Moneros. Ce n’est pas compliqué, mais pour sécuriser le portefeuille, il faut savoir taper quelques lignes de code. Monero reste donc pour l’instant une monnaie plutôt orientée « geek », mais les développeurs assurent que dans quelques années, même les grand-mères pourront acheter des Moneros.

L’avenir du Monero

Difficile d’être pessimiste face au Monero. En effet, une communauté grandissante s’intéresse particulièrement à cette monnaie dont le but est réellement de gagner en indépendance et en discrétion. Plus anonyme qu’avec le Bitcoin, les transactions se font de manière simple et rapide. Pour l’instant, cette crypto-monnaie n’est pas très répandue, mais elle se fait progressivement un nom et gagne en reconnaissance.

Le Monero grimpe et il a eu une progression sur l’année de plus de 1800 %, ce qui est évidemment énorme. Des économistes estiment que ce n’est que le début, et qu’il est donc sûrement pertinent d’acheter des Moneros dés maintenant. C’est une des crypto-monnaie pressentie pour se rapprocher des records du Bitcoin.

L’avenir semble donc radieux pour Monero, à condition que les États ne cherchent pas à mettre leur nez là-dedans, en cherchant à combattre les développeurs qui n’ont pas encore les épaules aussi solides que d’autres crypto-monnaies qui ne risquent plus grand-chose et qui sont déjà acceptées en tant que monnaies utilisables sur de nombreux sites en ligne, ce qui n’est pas encore le cas du Monero.